La scénariste : Grenadine

Depuis son enfance, Grenadine est animée par « le doute » et s’est toujours dit que rien ne va de soi. De son point de vue, les réalités telles qu’elles sont auraient très bien pu être différentes. Partisane de l’humour comme rempart contre la folie humaine, elle considère que l’absurdité est encore ce qu’il y a de plus stable dans ce monde. Son exercice de style consiste ici à proposer à ses dessinateurs des situations dans lesquelles elle imagine comment certains destins auraient pu bifurquer de leur trajectoire.